Théâtre

Dramuscules

de Thomas Bernhard

- Spécialités Tragi-Comiques-
mise en scène Isabelle Luccioni
texte publié aux Ed. de l’Arche

Mise en scène : Isabelle Luccioni
Assistant mise en scène : Alexandre Trijoulet
avec :
Jean-Marie Champagne, Catherine Froment, Isabelle Luccioni, Katharina Seyferth, Fabio Sforzini
Création lumière : Manuel Perrajoia
Scénographie et réalisation sonore : Sébastien Lange
Ingénieur du son : Jacques Rossello
Conception décors : Xavier Daudin
Collaboration artistique : Michel Mathieu
Costumes : Véronique Gély
Communication : Marion Chombart de Lauwe
Crédit photo : Cathy Brisset et Alexandre Trijoulet
Graphisme : Alexandre Trijoulet
Affiche : Alexandre Trijoulet

Ces dramuscules, ou dramolettes, sont des petits drames ridicules, sommaires, répétitifs, à la manière de petites opérettes à une ou plusieurs voix. Elles relèvent à la fois du théâtre populaire et du théâtre politique, à mi-chemin entre l’anecdote grotesque de fait divers et la mise à nu du fascisme ordinaire.

La rage de Thomas Bernhard est dirigée vers tous les pouvoirs et toutes les bêtises.
Bernhard insuffle la vitalité, la joie. Il s’agit d’un antidépresseur naturel…
Rien ne donne plus de courage que les REFUS clamés de Thomas Bernhard.

Est-ce une comédie ? Est-ce une tragédie ?
Les deux à la fois…"

"Le monde veut de la distraction, il faut le perturber…"
Thomas Bernhard

Dates de Représentations
2008
22 janvier
MJC de Rodez, deux représentations dont une scolaire
2007
14 décembre
Théâtre des Nouveautés de Tarbes, programmation Scène Nationale Le Parvis de Tarbes
16 décembre
Théâtre de la Maison du Peuple, Millau, avec les ATP de l’Aveyron
31 mars
sous Châpiteau à Valense-sur-Baïse, en programmation de Circuits-Scène Conventionnée d’Auch.
19 mars
Théâtre Le Colombier, Les Cabannes-Cordes-Sur-Ciel (81)
en programmation de l’Athanor, Scène Nationalde d’Albi
17-18 mars
Théâtre Le Colombier
16-21 janvier
Théâtre Sorano, Toulouse

Coproduction "Cie Oui, Bizarre", Théâtre de la Digue, Théâtre Le Colombier (Les Cabannes).

La Compagnie « Oui, Bizarre… » est accueillie pour deux années en résidence au Théâtre de la Digue

Avec le soutien du Ministère de la Culture (DRAC Midi-Pyrénées) du Conseil régional de Midi-Pyrénées, du Conseil Général de la Haute-Garonne et de la Ville de Toulouse, et l’aide du Théâtre Garonne, du Ring et Le Cap (Université Paul Sabatier de Toulouse)

Affiche
photo Cathy Brisset - Graphisme Alexandre Trijoulet

PDF - 177.9 ko
Dossier Dramuscules

Portfolio